Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Éducation canine à domicile

Éducation canine à domicile

Éducateur canin et comportementaliste, méthodes positives et amicales

Changer ses habitudes lorsqu'on est confiné?

Changer ses habitudes lorsqu'on est confiné?

La première semaine de confinement a vu fleurir sur les pages de certains éducateurs canins des idées d'exercices, d'apprentissages ou autres jeux d'occupation.

Moi la première j'ai fait quelques films et topos sur ce thème en cherchant des choses à faire à la maison et non au jardin pour ceux qui ont moins de chance que moi et n'en bénéficient pas. 

Ainsi, j'ai proposé de ranger les gamelles et d'utiliser des jeux d'occupation le premier jour. Puis j'ai proposé de choisir un marqueur pour être précis dans les futurs apprentissages et faire un pont entre le bon comportement et la récompense. Et enfin, j'ai proposé dans cette même semaine un exercice d'auto-contrôle pour qu'on puisse aborder les exercices de la semaine suivante sereinement. 

J'ai eu quelques retours de personnes contentes de le faire. J'ai suivi les pages de quelques unes de mes collègues avec plaisir. Nous avions toutes la possibilité par ce biais de garder un lien si maigre soit-il avec ceux qui nous suivent alors que nous ne pouvons plus travailler. 

Je me rappelle avoir vu chez chacune d'entre nous des conseils bienveillants et ludiques et qui ne faisaient pas mention d'une durées quelconque d'exercice hormis qu'ils devaient être courts. 

Et j'aime à croire que les gens qui nous lisent ne sont pas idiots au point de sur-entraîner les chiens. (Nous sommes d'accord, les mêmes que ceux qui ont remplis des caddies entiers de PQ, ont peut être abusé des autorisations gouvernementales faites pour les balades de chiens). Mais en dehors de ces quelques personnes, j'ose croire que la plupart des gens sont raisonnables et conscients qu'à leur retour au boulot, leur chien sera à nouveau seul. J'ose croire également que ces quelques semaines passées avec leur animal à avoir pris l'habitude de faire des choses avec eux est l'occasion de garder et entretenir ce nouveau plaisir partagé. Enfin, certaines personnes ont des chiens très calmes lorsqu'ils sont absents et très en demande lorsqu'ils ne sont pas seuls, ce qui peut être problématique lorsque cela dure 6 semaines. Avoir des exercices à faire et des périodes guidées d'activités peuvent être un bon moyen d'amener le chien à comprendre qu'il y a des moments pour lui et d'autres où il doit être en pause.  

Et patatras, il n'a pas fallu quelques jours pour que d'autres éducateurs commencent à faire fleurir sur leur compte des affiches et propos alarmistes sur le thème: surtout ne changez rien! Vous allez perturber votre chien si vous faites de nouvelles choses avec lui! Ne faites donc rien... 

Et me voici, ainsi probablement que des collègues, coupée dans mon élan de transmission d'idées. Oui, car chaque fois que nous publions, nous risquons la critique bonne ou mauvaise. Et la mauvaise peut parfois faire beaucoup de tort.

Alors j'ai profité de cette semaine off pour réfléchir à ce phénomène et faire mon choix: continuer ou pas à proposer quelques idées?

Et puis j'ai décidé de continuer à penser que si nous avons 4 semaines encore devant nous pour initier tranquillement de nouvelles choses avec nos chiens, ce serait bien dommage de ne pas en profiter... Une période inédite comme celle que nous vivons peut faire ressortir le meilleur comme le pire. Je table ici sur le meilleur.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :